Cette page est en germination même si ce n'est pas trop de saison !

Merci de patienter

A

Aléatoire :

Du mot aléa ; du  latin aleatorius : jeu de hasard. Évènement imprévisible, tour imprévisible que peuvent prendre les évènements.  V. Hasard.

J'aime cette idée de hasard même si pour certains le hasard n'existe pas. De toutes façons comme nous découvrons les choses à leur fur et à mesure ... même si le hasard n'existe pas l'aléatoire reste une donnée de la vie courante !

 Amour :

Sentiment viril au singulier – prenant la marque du féminin au pluriel. Quelle signification trouver dans ce changement de sexe ? L’amour serait-il Hippocampe ? Ce changement de sexe vient-il d’une attraction toute masculine à la multiplicité ?

Tient souvent du hasard [v.aléatoire]

C

Cadran :

(De quadrare lat. « être carré »)

« Le cadran de toute horloge est de couleur blanc » JM Maulpoix – Pas dans la neige. Quand, chez ma grand’mère on me parlait de la comtoise je comprenais « contoise » et j’imaginais … celle qui conte, et raconte. Le temps passe pendant le conte, sur le cadran solaire de nos jours et l’horloge ponctue nos histoires sur son cadran elle aussi.

 

F

Framboise : Nom féminin

  • Fruit comestible du framboisier, arrondi, formée de nombreux petits grains (drupéoles). [On l'utilise pour fabriquer des jus de fruits, des sirops, des confitures, des sorbets, des liqueurs.]

    Le mieux est tout de même de grappiller les fruits en passant. L’avantage de certaines espèces est qu’elles sont remontantes, donc offrent une seconde possibilité de se régaler en automne.

    Framboise évoque pour moi le prénom d’une amie, Françoise.

    La framboise me fait également penser, je ne sais par quelle association d’idées, à Fantaisie et à Femme. Comme si Framboise, Françoise, Fantaisie, Femme étaient à eux quatre un sorte de monde. Un monde secret refermant dans chacun de ses grains un moment de folie. L’essentiel de la vie ; une folie douce, féminine et fruitée.

    Dans le jardin les framboisiers sont au fond. Il faut vraiment être gourmand pour les trouver. Ils sont également tournés vers le soleil couchant, dans la douceur.

    La cueillette me plait, cette sorte de chasse enfantine et succulente, ce geste vital en d’autres temps. Et le plaisir de la surprise. Un parfum, un fruit caché sous le feuillage, à disputer aux insectes, un gout râpeux parfois, puis sucré par la suite.

    Les cueillettes d’où l’on revient le ventre tendu, les mains collantes, portant quelques barquettes peu remplies, sous l’œil amusé des parents. 

R

Riz : Nom masculin d'une sorte de graminée qui pousse dans certaines régions chaudes. En Asie on le fait cuire (on l'oublie plutôt) sur un coin de poële. Il doit commencer à coller dans le fond du récipient pour être consommé. C'est sans aucun doute la "bouillie de riz ... souris" que Muchu propose à Mulan ...

C'est mon déjeuner du matin dès que l'automne pointe son nez. Bouillie de riz - Congge - ou sans doute d'autres termes encore suivant d'où l'on vient. 

Il n'en est pas moins qu'avec du gingembre confit ... la journée vous sourit. Et que les malins ne viennent pas me parler du pouvoir viril que peut avoir cette plante. Elle a juste un talent fortifiant ... Un peu de silence j'entends rire ... 

A la maison quelques uns ne supportent pas l'odeur du riz Basmati trop cuit mais si vous y goûtez un jour, vous y trouverez un goût de bouillie d'enfance, du biscuit trempé dans le lait, du pain beurré ... un goût de quand on est un peu fébrile mais que surtout surtout on ne veut pas guérir ... le confort dans la fatigue ou le rhume.

C'est tout ça le riz trop cuit du matin.

Et puis gamine, je me demandais comment j'allais pouvoir ne pas me tromper ; riz - rit ... et finalement j'ai fait la part des choses ; l''un comme l'autre font partie de la vie.

 

Ronchonner : Verbe du premier groupe

j'aime bien ce mot pas vraiment sérieux. On en a plein la bouche quand on le prononce et puis ça nous fait un curieux rictus.  

Ronchonner ce n'est pas vraiment râler, pas vraiment rouspéter ... c'est un entre deux mais les dictionnaires les donnent comme synonymes ... dommage !